Accueil  

Découvrez en trois mots la Participation, l'Intéressement, le PEE, l'actionnariat salarié, les articles 39, 82 et 83, le PEI et le PPESV


L’épargne salariale est un terme générique regroupant plusieurs mécanismes qui permettent aux salariés de se constituer une épargne défiscalisée avec l’aide de l’entreprise.

  • la Participation aux bénéfices : elle est obligatoire dans certaines entreprises. Elle prévoit de réserver aux salariés une part des bénéfices de l’entreprise.


  • l’Intéressement : facultatif, il permet de motiver les salariés autour d’un ou plusieurs objectifs. Le produit de l’Intéressement est versé, selon le choix du salarié, soit en augmentation de salaire, soit dans un PEE.


  • Le Plan d’Epargne d’Entreprise (PEE) : il permet de recueillir les versements volontaires du salarié, le versement complémentaire de l’entreprise appelé Abondement ainsi que l’Intéressement si le salarié en a fait la demande et, parfois, la Participation.


  • Les articles 39, 82 et 83: ils permettent au salarié de bénéficier d'une retraite "sur-complémentaire" avec l'aide de son entreprise.


  • L'actionnariat salarié: il permet au salarié d'être actionnaire de son entreprise, le plus souvent au travers d'un PEE.


  • Les PEI et PPESV: ils sont issus de la nouvelle loi sur l'épargne salariale. Le PEI permet à plusieurs entreprises de se regrouper, par branche, métier ou secteur géographique afin de proposer à leurs salariés un PEE. Le PPESV est un dispositif de PEE supplémentaire présentant une caractéristique "long terme".


  • Participation, Intéressement versé au PEE et PEE, PEI, PPESV sont défiscalisés pour l’entreprise et le salarié. En contrepartie, les sommes doivent être épargnées pendant au moins cinq ans (dix ans pour le PPESV).


  • Pour en savoir plus, cliquez sur les onglets Participation, Intéressement, PEE, PEI, PPESV, Actionnariat salarié ou Articles 39, 82, 83